Trimaran de sport Weta

Vous avez une question ?

Email*

Question

* Votre adresse mail est indispensable pour que nous puissions vous répondre. Merci de vérifier votre saisie avant d'envoyer. Nous ne communiquons jamais votre adresse à des tiers.

Navigation

Je navigue souvent en solo, est-ce possible avec le Weta 4.4 ?

Oui, le Weta 4.4 est bien adapté à une utilisation en solo.

Dès la phase de conception, tout a été pensé pour qu'une personne puisse gréer, mettre à l'eau et naviguer en solo et en toute autonomie. Le bateau est compact, léger, facile à gréer grâce à son mât carbone.

Sur l'eau, la grande stabilité du bateau et sa tolérance permettent de naviguer seul en toute sérénité, jusqu'à 5 Beaufort. Au-delà, il vous faudra au choix un bon entraînement, une grand-voile de brise ou bien un équipier !

^

Je navigue plutôt en double, voire à trois. Est-ce possible ?

Oui, le Weta 4.4 est homologué pour un maximum de 3 personnes et 240 kg, en catégorie C.

Vous pouvez donc facilement embarquer une ou deux personnes, et partager avec elles le plaisir de naviguer en Weta 4.4.

^

Le Weta 4.4 est-il exigeant physiquement ?

Non, comparé à un catamaran de sport, ou à un dériveur moderne, le Weta 4.4 est étonnant de facilité et de confort.

Sa grande largeur (3m50) vous permet de faire un rappel efficace sans sortir au trapèze, en restant simplement assis sur les trampolines. Le cockpit permet de naviguer dans une position naturelle et confortable, les jambes légèrement pliées. En balade, vous apprécierez la possibilité de naviguer plus longtemps et plus loin sans fatigue excessive.

^

le Weta 4.4 est-il inchavirable ?

Non, il est parfaitement possible de chavirer en Weta 4.4.

La stabilité et la tolérance du trimaran font que les chavirages sont plutôt rares, surtout si l'on compare aux catamarans ou aux dériveurs équivalents. Les dessalages sont le plus souvent provoqués par une grosse faute de manoeuvre, combinée à des conditions de vent déjà fort. Si cela arrive, pas de panique : le Weta 4.4 peut parfaitement être ressalé sans assistance extérieure, même en solo.

^

Est-il possible de redresser seul un Weta 4.4 chaviré ?

Oui, on peut très bien ressaler seul un Weta sans assistance extérieure.

Lors d'un dessalage, le Weta fait "chapeau" presque immédiatement, à cause de sa configuration de trimaran. Vous vous retrouvez donc avec une plate-forme inversée, très stable. Profitez-en pour souffler un peu, en montant sur l'envers des trampolines entre coque centrale et flotteurs. Pour ressaler votre bateau :

  • ouvrez une des trappes à l'arrière des flotteurs
  • asseyez-vous sur l'avant du flotteur ouvert, afin qu'il se remplisse complètement sans formation de "bulle" dans l'étrave du flotteur
  • lorsque le flotteur est plein, votre poids suffit à ramener le trimaran sur la tranche
  • debout sur le flotteur, tirez sur la dérive centrale ou sur le bout de ressalage si vous avez pris la précaution d'en installer un sous les trampolines
  • le bateau pivote doucement, sa rotation est ralentie par le passage sous l'eau flotteur coulé et de son trampoline : aucun risque de voir votre bateau se redresser brutalement sans vous laisser le temps de remonter à bord !
  • embarquez par l'avant, entre coque centrale et flotteur
  • dès que vous avancerez à nouveau, le flotteur ouvert va se vider presque complètement. Vous pourrez alors refermer la trappe et continuer votre navigation










^

Quelles sont les conditions maxi pour naviguer en Weta 4.4 ?

Le Weta 4.4 est homologué CE en catégorie C, pour un maximum de 3 personnes et 240 kg.

Cela signifie que vous pouvez naviguer en zône côtière, jusqu'à un vent de force 6 Beaufort, et dans des creux ne dépassant pas 2 mètres (voir le texte législatif ici)

En pratique, tout dépend de votre condition physique et de votre niveau technique. On peut effectivement naviguer même en solo jusqu'à 6 Beaufort avec une bonne habitude du bateau. Pour être plus confortable dans des conditions de vent fort, il peut être intéressant d'utiliser une grand-voile de brise en remplacement de la grand-voile standard.

^

Quel type de gilet recommandez-vous ?

C'est un sujet qui revient périodiquement sur le forum weta.

La réglementation impose l'utilisation d'un gilet de 50 Newtons jusqu'à 2 milles d'un abri, et 100 Newtons jusqu'à 6 milles d'un abri (voir la liste d'armement obligatoire ici). S'il est très facile de trouver des gilets classiques offrant 50 Newtons de flottabilité, il n'en est pas de même pour 100 Newtons. Les seuls gilets 100 Newtons du marché sont des modèles un peu encombrant, avec un large col, le plus souvent de couleur orange.

L'alternative existe sous forme de gilets gonflables : ces gilets, équipés d'une cartouche de gaz sous pression et d'une baudruche gonflable, sont peu encombrants et pratiques. On fera attention à choisir un déclencheur de type hydrostatique, qui ne risque pas de se déclencher sous les embruns.

Ce choix pose quand même plusieurs problèmes :

- comme tout système mécanique, un gilet automatique est susceptible de panne : pas de déclenchement, baudruche percée ou poreuse, déclenchement accidentel, etc...
- en cas de déclenchement "correct", l'utilisateur se retrouve avec un gilet très encombrant, qui gêne considérablement les mouvements du haut du corps. Cela peut compromettre la possibilité de nager et remonter à bord sans aide extérieure.

En conclusion, nous pensons que les gilets automatiques sont à réserver à des navigations sur des grosses unités où la probabilité de passer à l'eau est très faible, et où on aura normalement de l'aide pour remonter à bord le cas échéant. Pour une pratique de type voile légère comme c'est le cas avec le Weta 4.4, nous recommandons l'usage de gilets classiques en mousse.

^

Quel est le matériel de sécurité obligatoire ?

L'armement obligatoire à bord de votre Weta 4.4 dépend de votre navigation :

- jusqu'à 2 milles d'un abri au maximum : armement basique
- jusqu'à 6 milles : armement côtier

Il vous faut en côtier :
- un "équipement individuel de flottabilité" (gilet) de 100 Newtons de flottabilité par personne
- une lampe étanche
- un bout de remorquage
- un mouillage adapté
- 3 feux rouges automatiques à main
- un miroir de signalisation
- un compas magnétique
- un extrait du RIPAM, une carte marine de la zône, un document de synthèse du balisage

Lire le document officiel sur "L’équipement de sécurité des navires de plaisance"

^

Comment faire pour remorquer un Weta 4.4 ?

La méthode recommandée pour remorquer un Weta consiste à :
- frapper un bout sur chacun des bras de liaison des flotteurs, au ras de la coque centrale
- former avec ce bout une boucle, posée sur le pont à mi-distance du mât et de l'étai
- frapper le bout de remorquage sur cette boucle

De cette façon, la remorque tire sur 2 points du bateau, très solides. Ne pas frapper la remorque sur le pied de mât ou directement sur l'étai.

^

 
 

France

InnoVoile SAS

Weta Marine France
fixe     02 96 22 21 41
mob.   06 70 60 46 46
mail    info@weta.fr